PEKIN (LA TRADITION CULINAIRE)

Nous avons été surpris par la tradition culinaire en Chine qui met toute son énergie dans l’économie des ressources : toute partie ou presque d’un animal ou d’un végétal se prépare et se mange. Les aliments sont découpés en tranches, en lanières ou en dés, ce qui permet la récupération du plus petit morceau, en facilite la préhension par les baguettes et réduit le temps de cuisson, en préservant les saveurs et les vitamines. Sur une table à plateau tournant, on nous porte en même temps plusieurs entrées froides, puis des plats chauds : viandes, poissons, des dizaines de légumes différents, croquants et frais, des oignons, des herbes pour assaisonnement, un plat de riz vers la fin, et le repas se termine invariablement par un potage léger, presque un bouillon, qui aide à la digestion. Quant aux boissons, on nous sert de l’eau (en bouteilles), du thé ou des infusions, de la bière légère et délicieuse.

DSCN0360 DSCN0362 DSCN0369 DSCN0373 DSCN0374 DSCF0966 DSCF0968 DSCF1053

Les derniers commentaires

Autres albums photos