7ème jour : le 5 Mars 2015 : HOI AN

 

Après notre petit déjeuner, nous passons la matinée de DECOUVERTE A HOI AN  où nous visitons à pied le centre historique et quelques-unes de ses maisons à l’architecture unique au Vietnam. A son apogée, Hoi An, constituait une étape incontournable pour les marchands hollandais, portugais, chinois, japonais et autres. De là, les bateaux partaient commercer avec toutes les villes du Vietnam, voire la Thaïlande et l'Indonésie. 

Ces riches marchands construisirent également d’élégantes maisons tout en bois. Au fil des décennies, tous les styles architecturaux se mêlèrent pour donner un cachet unique à Hoi An.

Ville très touristique, elle se découvre en images, en sensations, en odeurs. L’ambiance y est plus calme et sereine, ce qui est très différent de ce que nous avons vu jusqu'à maintenant. Il y avait moins de monde, moins de motos, plus de vélos. La vieille ville  possède une splendide architecture en bois du XVIIe au XIXe s, qui lui a valu d’être classée au Patrimoine mondial de l’Unesco, le 4 décembre 1999. 

Nous passons par LE MARCHE COUVERT, typique et coloré avec ses marchandes assises en tailleur sur leurs étals de légumes puis longeons les quais de l’ancienne « Fai Fo », où accostaient naguère les navires marchands.  

 

 

Nous découvrons LA MAISON COMMUNALE DE LA CONGREGATION CHINOISE DE PHU KIEN, fondée à la fin du XVIIe siècle par les chinois pour gérer leurs propres écoles, cimetières, hôpitaux et temples.

 

Ensuite, nous empruntons LE PONT COUVERT JAPONAIS, construit en 1593. Il reliait le quartier japonais au quartier chinois et symbolise de nos jours la ville de Hoi An. La vielle ville est évidemment très jolie et intéressante, notamment parce qu’il est difficile de trouver au Vietnam des bâtiments aussi anciens et bien conservés. Par contre il y a le revers de la médaille qui est que maintenant la plupart des maisons abritent des magasins pour touristes, restaurants où  boutiques de tailleurs de vêtements sur mesure.

 

Nous FLANONS PARMI CES NOMBREUSES BOUTIQUES qui rassemblent un nombre impressionnant d’artisans, tailleurs, fabricants de lanternes, sculpteurs sur bois et galeries de peintures à l’huile ou sur papier de soie. La nuit,Hoi An c'est une débauche de lampions de toutes les couleurs, de lumières, dans l'air et sur l'eau. C’est la ville des lanternes multicolores, de toutes les formes, en soie, brodées, géantes ou minuscules : elles sont le symbole de la ville.

La nuit, les boutiques, les restaurants au bord du fleuve, tout ruisselle de lumière. La ville bourdonne, s'active. Certains seront certainement rebutés par le côté très touristique, par les multitudes de magasins, mais c’est aussi pour cela que l’on voyage...  Nous déjeunons au midi dans un restaurant local à Hoi An. Il est un peu plus cher que ce que nous avons l’habitude mais la multitude de plats délicieux qui arrivent à intervalle régulier justifie la somme, qui reste raisonnable.

SUITE : HUE

N'hésitez pas à me laisser un message lors de votre visite. C'est avec plaisir  que je lirai vos remarques, suggestions et que je répondrai à vos questions. Il vous suffit de cliquer sur  "commentaire" en bas de chaque  post... et le tour est joué !
Bonne visite.