CHIUSI

Chiusi

Nous nous rendons à Chiusi. La ville étrusque s'étalait sur les trois collines où se trouve aujourd'hui le centre-ville de Chiusi, qui remonte à l'époque médiévale.

duomo Chiusi

Dans la ville médiévale, très jolie à visiter, signalons la cathédrale de San Secondiano, avec son campanile isolé au-dessous duquel se trouve une piscine romaine qui remonte au 1er siècle av. J.-C.

DSC_5712

Nous continuons notre route vers le lac de Chiusi, endroit superbe et calme. Il se trouve à la frontière de l’Ombrie et de la Toscane.

DSC_5718Les paysages entourant le lac sont à couper le souffle. L’eau du lac reflète les champs verts de mai. C’est le domaine des pêcheurs de carpes.

DSC_5722

 

MONTEPULCIANO

Après avoir traversé des collines sinueuses et des  petits lacs, nous arrivons sur la commune de Montepulciano, un charmant petit bourg dominant le Val d’Orcia. Montepulciano, aux origines étrusques et romaines, dans la province de Sienne,  est posée à flanc de colline. Pour ne pas avoir à trop marcher car cela grimpe beaucoup, nous avons pris un petit bus urbain, à la gare routière, qui nous a conduit jusqu'au centre historique. 

DSC_5756

Il a été pendant longtemps disputé entre Florence et Sienne. Le centre historique de Montepulciano est dominé par une forteresse.

DSC_5774

Beaucoup plus marqué par le style renaissance de ses rues contrairement au caractère médiéval de nombreuses autres cités Toscanes, la ville a inspiré les romantiques.

DSC_5779

Car derrière ses murs du XVIème siècle construits sur l'ordre de Côme 1er, ce sont bien les Palais Renaissance (comme le Palais Communal), que l’on retrouve dans la ville de Montepulciano. Au centre du village une belle tour de l'horloge sonne les heures.

DSC_5784

Elle renferme de nombreux monuments religieux qui datent du moyen âge et de la renaissance (la Cathédrale). Quel adorable village, on ne se lasse pas d'y flâner : petites places qui se succèdent, ruelles aux maisons fleuries... Sur la Piazza Grande, le charme opère : un Duomo, un palais communal, deux autres palais et un superbe puits comme dans la plupart des places de Toscane.

DSC_5785

On verra de nombreuses échoppes qui vendent du vin, car ici le vin est très réputé et se nome le "Vino Nobile", celui le plus connu. Il est possible d'en déguster sur place.

DSC_5853

Pour redescendre, ce qui est plus facile, nous sommes redescendus à pied. La rue commerçante, en descendant, est un réel plaisir, avec toutes ses petites boutiques de souvenirs ! On rencontrera de nombreuses églises que nous n'avons pas manqué de visiter, en repartant. 

DSC_5844

DSC_5856

Nous avons profité de cet endroit idéal pour nous reposer en contact avec la nature, entre douces collines, oliveraies, vignobles et bois de pins. C’est un véritable régal pour les yeux ! 

DSC_5841

A chaque coin de rue une perspective de vue sur la campagne toscane. Une mer de vagues vertes qui s’étend à l’infini, parsemée de parcelles d’oliviers et de petits vignobles. L’ensemble forme un véritable patchword bien agréable à l’œil. 

 

EGLISE SAN BIAGIO :

2

Au pied de la ville de Montepulciano, dans la province de Sienne, en Toscane une belle allée de cyprès nous mène au temple (ou sanctuaire) de la Madonna de San Biagio. Ce chef d’oeuvre fut construit en 1518, à l’écart de la ville de Montepulciano, dans un vallon, entourée d’oliviers. Imposant et isolé, ce bel exemple  d'architecture Renaissance est majestueux ainsi posé sur sa colline.

DSC_5861

Nous avons eu de la chance de pouvoir la visiter, car juste avant avait lieu un mariage. D’une structure classique en croix grecque, avec une grande coupole centrale accompagnée deux coupoles latérales, elle possède un clocher octogonal. C’est essentiellement l’architecture qui retient l’attention, tant elle est sobre, harmonieuse et finalement un modèle d’architecture du début de la Renaissance.

1

Elle présente un plan en croix grecque. Son intérieur baroque regorge de marbre et est magnifiquement mérite une visite. Les volumes bien équilibrés, recouverts de travertin, sont décorés de nombreux éléments (colonnes, pilastres, niches, frontons, typans, corbeaux…) typiques du style de la Renaissance.

4

L’église a été construite sur l'emplacement d'une église paléochrétienne dédiée à Sainte-Marie, puis, vers l’an 1000, à San Biagio. Au début du xvie siècle, il ne reste que quelques ruines de l'église, un mur avec une fresque de la Vierge et l'Enfant avec saint François, œuvre du xive siècle, à laquelle des événements miraculeux ont été attribués.

Madonna_di_San_Biagio

En 1518, les habitants de Montepulciano décident d'ériger une nouvelle église, imposant projet soutenu par le pape Léon X. Les travaux ont duré jusqu'en 1580. 

DSC_5870

Près de l’église Madonna di San Biagio se trouve le presbytère avec portique et loggia. C’est un petit bâtiment à deux étages de galeries, avec cinq arcades séparées de pilastres au rez-de-chaussée, et surmontées, au premier niveau, d’arcades dédoublées s’appuyant sur des colonnes ioniques.

DSC_5889

 

PIENZA :

Pienza

Nous continuons la petite route qui traverse le Val d'Orcia. C'est une très jolie route, mais étroite et sinueuse, heureusement pas trop de circulation à cette époque-ci. Arrêt obligatoire à Pienza, à 451 m d’altitude. DSC_5909

C'est une petite cité merveilleuse sur la route du Val d’Orcia, tout proche de Montepulciano, où les vallons rivalisent de douceur et de lumière. Nous avons eu beaucoup de mal à nous garer, en camping car, car ce jour là c'était le marché aux fleurs dans toute la petite ville de Pienza qui fut prise d'assaut par les touristes et les toscans.

DSC_5962

Classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO, cette « cité idéale » dont le nom est dérivé de celui de son ambitieux concepteur, regroupe un ensemble de constructions qui ne peuvent que surprendre dans cet environnement rural.

DSC_5927

Le résultat est pourtant réussi et, avec son palais pontifical, sa cathédrale et sa place, Pienza est certainement le plus bel endroit de cette promenade dans le Val d’Orcia. 

DSC_5946

Cet étonnant village de Pienza, est né en 1460 du rêve démesuré que fit le pape Pie II de transformer son modeste village natal, en une brillante cité de la Renaissance. (une ville de résidence épiscopale)

DSC_5933

 

DSC_5970

 

Marché aux fleurs.

 

C’est la ville du fromage de brebis, Pecorino, fromage goûteux et très renommé. On le trouve à tous les parfums.

DSC_5975

Les rues du centre sont étroites et mènent toujours à des points de vue sur la campagne magnifique du Val d’Orcia.

 

SUITE : ETAPE 6 : REGION ASCIANO (CRETES DU SENESI)