LE CHIANTI :

CHIANTI

chianti4

Mais comment parler de la campagne toscane sans évoquer la région du Chianti ? Là encore, une succession de petits villages charmants.

Durant le Moyen-âge, les Républiques de Florence et Sienne s’affrontèrent à propos de qui posséderait le territoire du Chianti.

DSC_6153

 La zone étant située entre les deux villes, c’était un objet de disputes sans fin. C’est au Grand-duc de Toscane, Cosimo III, que l’on doit l’établissement, en 1716 des limites de la zone de production du Chianti.

chianti

Le territoire du « Chianti » allait donner son nom au vin. Au nombre des vins rouges italiens, le Chianti Classico est l’un des plus célèbres, apprécié dans le monde entier.  

chianti2

On en produit en moyenne 35 millions de bouteilles par an, qui sont exportés dans plus de cinquante pays, Etats-Unis, Allemagne et Canada en tête. Seule 20 % de la production est consommée en Italie.

Nous avons parfois le sentiment que la vie s'est arrêtée depuis longtemps, l'impression d'être comme dans un décor de cinéma...Les portes grincent, les habitants se parlent d'une maison à l'autre ou sur un banc et chaque appui de fenêtre devient prétexte pour y apposer un pot de fleurs ou des plantes grasses... 

DSC_5965

SAN GUSME :

Juste après notre passage à Castelnuovo, nous décidons de faire une petite escale à San Gusmé, petit bourg fortifié médiéval à 465 m d’altitude.

Gusmé

Entouré de vignes et d’oliviers, le village en forme circulaire remonte au 14° s.

DSC_6090

DSC_6093

Quel plaisir de se promener au travers de ces petites ruelles en pouvant admirer au passage la merveilleuse campagne du Chianti avec ses forêts, ses vignes et ses oliviers.

1

2

 

CHATEAU DE BROLIO :

DSC_6104

Nous rejoignons la route jusqu’au château de Brolio, perché à 500 m d’altitude. Un petit sentier piétonnier de 600 m nous y mène.  Propriété vinicole depuis 1141 de la famille Ricasoli, le château de Brolio eut un rôle fondamental au cours des batailles qui ensanglantèrent la région pendant le Moyen Age.DSC_6100

A sa construction son principal objectif était de défendre Florence des attaques des Siennois. C’est une imposante forteresse, de style néogothique, au plan pentagonal dont la pierre grise contraste avec l’élégante demeure en brique rouge ajoutée au XIXe siècle.DSC_6112

Les jardins du château de Brolio offrent une belle échappée sur les collines du Chianti. Le château domine des collines recouvertes de vignes et d’oliviers. Ici et là quelques fermes isolées sur des monticules.

 

CHATEAU MELETO

DSC_6117

Non loin du château de Brolio, nous arrivons à un autre château vinicole : le château de Meleto. Devant l’allée du château, un parking nous permettra de laisser le camping-car et d’y faire une petite pause pour y manger au midi.

DSC_6118

Le château Meleto construit à la fin du 12° s. est entouré d'arbres séculaires. Le bâtiment d'aujourd'hui a une forme presque carrée et inclut une tour plus ancienne.

DSC_6125

Les deux tours cylindriques situées dans les coins sud et est ont peut-être été construites au 15ème siècle. Ces dernières ont été très bien préservées ainsi qu'un mur d'épaulement à leur base surmonté de mâchicoulis. On y trouve de très belles caves avec dégustations de vin Ricasoli (jusqu’à 50 € la bouteille).

 

BADIA A COLTIBUONO (Abbaye)

De Gaiole in Chianti, charmant petit village où il fait bon flâner, nous nous dirigeons, par une petite route escarpée, jusqu’à l'abbaye de Coltibuono où un grand parking nous attend. La vue sur la campagne du Chianti est superbe.

DSC_6137

Afficher l'image d'origine

Nous visitons l’abbaye, édifice religieux du IV° s. Elle est de style roman, bâtie en forme de croix latine et un portique extérieur. L'abbaye fut régi pendant longtemps par les moines bénédictins de la Vallombreuse. 

Afficher l'image d'origine

 

 

SUITE ETAPE 7 : LE CHIANTI (suite)