Quelques exemples marquants lorsque l’on visite CUBA :

Il n'y a pas de publicité, celle-ci  fait place aux propagandes dans les rues et sur les murs ; Seules des affiches exhibant les 3 personnages historiques du pays : Fidel Castro, Che Guevara et José Marti ornent les murs.

propagande

Castro-Jose MartiAffiche représentant José Marti et Fidel Castro avec le slogan: "Nous nous battons pour le respect et le bonheur des hommes"

- Les magasins sont vides (biens de première nécessité absents), mais il existe toutefois des petits magasins locaux, où tout s'achète en pesos convertibles ;

magasins vides

Ils manquent tellement de tout, qu'ils sont obligés de mendier et travailler au noir. Ils ont des livrets d’approvisionnement, qui sont des tickets de rationnements, limitant la quantité de nourriture, produits d’hygiène, etc. 

rationnementQueue interminable pour le réapprovisionnement dans une épicerie.

En guise de pourboire,  mieux vaut donner, aux Cubains, toutes sortes de petits objets, de la vie courante. La crise économique, aidant, ils  vivent encore, comme dans les années ’60.

 

mendicité

- La  police est partout et les cubains en ont très peur, il leur est d'ailleurs interdit de parler aux touristes sous peine de se retrouver derrière les barreaux ! Cuba, est l’un des pays les plus sécurisés du continent, le taux de criminalité est extrêmement faible. Il y a peu de risques de vols à main armée; les agressions sont rares. Le cubain n'est une personne collante, mais très sociable et très agréable ;

police

 - La monnaie : seul pays, qui émet 2 monnaies : une réservée aux étrangers et une autre pour les locaux. Les étrangers règlent en CUC, les cubains en pesos (CUP).

Monnaie

- Les soins de santé et hopitaux soient gratuits, il leur  est très difficile de se procurer des médicaments, très onéreux ; les officines vendent les comprimés à la pièce ou pèsent sur des petites (et très vieilles balances) manuelles; Cuba détient le plus grand ratio docteur/patient du monde. 

1

Tous les travailleurs sont agents de l'Etat (ils travaillent tous pour le Gouvernement) mais le salaire est néanmoins très bas (10 dollars mensuels, en 2008) ; Du coup,  les cubains essayent de "trafiquer", en travaillant au noir, faisant des petits boulots, afin d'augmenter leur revenu) ;

7

Le salut par les petits boulots.

- Les bus sont gratuits pour les cubains (mais bondés, plus de 400 personnes dans un bus "dromadaire") ;

Malecon

On y trouve des Bici-taxis (vélos taxis), des chevaux-taxis,

taxi-Cuba

tricycles

des side-cars (très nombreux), des Ladas et vieilles américaines se  mélangeant dans une circulation assez fluide. 

Havane prado paseo

- L'architecture coloniale : Si les routes sont en assez bon état, les bâtiments sont dans un état lamentable. Sales, délabrés,  surtout les édifices bordants le Malecon, à la Havane. Rongés par les embruns, certaines maisons craquelées demeures ouvertes et commencent à tomber en ruine. Et derrière les façades abîmées, la misère guette…Depuis 1959, date de la révolution, toute cette richesse architecturale n'a jamais connu d'entretien ni de réparations. Heureusement, les fonds débloqués par l'Unesco, contribuent, maintenant, à rénover certains quartiers et villes, comme à la Trinidad.

maisons délabrées

La prostitution est très présente : tout le monde se prostitue et demande des cadeaux aux étrangers afin de rendre plus "belle" leur vie quotidienne ; la prostitution  est devenue un véritable fléau, y compris avec la présence de mineures. Les prostituées noires sont particulièrement maltraitées dans un pays qui reste profondément raciste.

prostitution

- Heureusement, il y a la musique, qui illumine le coeur et le quotidien des Cubains. C'est vrai que la musique cubaine est agréable à écouter et que Cuba est le royaume de la  musique.

cuba

- CultureLa danse, c’est très important à Cuba qui est le lieu de naissance de danses incontournables comme le Boléro, le Mambo et le Cha Cha. 

fête

- L’école est obligatoire à Cuba, pour tous les enfants de 6 à 15 ans. Ils portent des uniformes aux couleurs différentes pour chaque niveau. 99,8% des cubains savent lire. Ce qui en fait l’un des pays les plus alphabétisé au monde.

étudiantes

- Habitat : depuis 2012 il est devenu possible d’acheter ou de vendre un appartement même s’il faut cumuler le salaire de 45 ans pour acquérir le plus modeste. 

vinales-maison