Jour 02 : dimanche 11 novembre 2012

DSCF0625Après avoir pris notre petit déjeuner, nous allons visiter, au matin, ce site incroyable !

DSCN0953C’est l’un des sites les plus vastes et les mieux conservés du Mexique où les ruines spectaculaires s’étendent sur plus de 300 hectares. 

33Il a été récemment désigné comme l'une des sept nouvelles merveilles du monde.

DSCF0626Nous passons, rapidement, devant les exposions-ventes d'artisanat, où s'arrêtent de nombreux Américains.

DSCF0601

DSCF0603

DSCF0569Nous passons devant le Caracol (observatoire astronomique), qui a été appelé en raison de sa forme circulaire, il abrite, aussi, un escalier en colimaçon. 

DSCN0946Ses quatre entrées sont axées selon les points cardinaux.

DSCF0607Sur ce site,  nous ferons une longue promenade, à travers la forêt. 

DSCF0613

Les moins courageux auront à disposition des pousses pousses, à la sauce mexicaine, qui vous amènent d’un point à l’autre du site.

44

Ce site, le plus connu du Mexique, est grandiose, l'architecture Toltèque y est impressionnante. Aux abords du site, la présence des américains se fait nettement sentir (nous ne sommes pas loin de Cancun). 

DSCF0631Vers le 10ème siècle ap. J.C., les Mayas, en déclin, sont dominés par les Itzas, féroces guerriers Toltèques venus du nord.

DSCF0636Les bas-reliefs, des colonnes, décorés de serpent à plumes, jaguars et  guerriers toltèques.

Les guerriers Toltèques sont également des bâtisseurs de génie. Ils vont reconstruire la ville en mêlant leur style militaire (jaguar, aigle, crânes), à celui des Mayas.

42Leur réalisation la plus spectaculaire est la pyramide du Castillo, ou Pyramide de Kukulkan, du nom du mythique chef Toltèque.

DSCF0625BLa silhouette géométrique de la plus célèbre pyramide du Mexique, est reconnaissable de loin.

Un puits naturel, immense, donne accès à la nappe d’eau souterraine située à une vingtaine de mètres plus bas. Les Mayas y déposaient aussi des offrandes destinées aux dieux vénérés.

DSCF0622

El Castillo est une pyramide, à degrés, de 30 mètres de haut sur 55 mètres de base. Elle comporte 4 escaliers de 91 marches, le temple qui la surmonte en compte une seule, ce qui fait au total 365 marches, le nombre de jours de l'année !  L'image de cette pyramide symbolise à elle seule le Mexique précolombien.

Autres petits temples, que l'on peut admirer, dans ce site immense :

La tombe du grand prêtre :

DSCF0595Tombe du grand prêtre : El Osario.

C'est une petite pyramide flanquée d'un escalier sur chacune de ses faces. Les restes d'un prêtre y furent découverts, d'où son nom. Cet édifice à 7 corps possède des escaliers décorés de serpents entrelacés.

Chichen ItzaTemple gravé d'aigles et des jaguars. Les jaguars, symbolisaient la nuit et les aigles le jour.

DSCF0596

Le temple des Guerriers,ou temple au 1000 colonnes, supporte la sculpture toltèque du Chac Mool, à son sommet, depuis des millénaires. La salle des Mille colonnes, qui lui fait suite, était la salle de réunion des guerriers Itzas. 

Chichen Itza - Temple des Guerriers Les colonnes, devant supportaient un toit, aujourd'hui disparues.

Temple des Guerriers chac moolCe lieu avec ses colonnades de pierre était peut être un marché.

La partie ancienne de la cité recèle de superbes petits temples, typiquement Mayas, comme le temple des Nonnes (photos ci-dessous). Avec sa décoration de mosaïques et de grecques, cette église ou couvent est un des monuments les plus beaux de Chichén Itzá.

32

chickenEdifice des Nonnes, à la façade richement ornementée.

La civilisation Toltèque déclinera vers le 14ème siècle, laissant la place aux Aztèques. 

DSCF0626Les iguanes qui se trouvaient, sur notre chemin, se laissaient facilement admirer et photographier. 

43

DSCF0619Comme c'est la première fois que nous en voyons, vraiment de près, nous étions plus qu'impressionnés, par ces "petites bêtes", inoffensives, toutefois !

DSCF0580

uxmal

Restauration au midi, près du site de Chichen Itza, avant de pousuivre la suite de notre visite. 

DSCF0644

DSCF0650L'après midi, nous terminerons notre visite, de ce site immense, par le terrain de jeux de pelote, l’une des attractions de Chichen Itza.

DSCF0632C’est sans nulle doute le, le plus grand de toute la  Méso-amérique (170 mètres sur 50 mètres) que nous traversons. Les murs du terrain confèrent au lieu une excellente acoustique, si on claque une fois dans les mains au centre du jeu, l'écho se répète plusieurs fois !

le terrain de jeux

Le but de la manœuvre, dans le terrain de jeu, était d’envoyer une pelote de caoutchouc d’environ 5 kg dans le camp adverse, sans qu’elle tombe à terre. Par ailleurs, le joueur ne devait pas toucher la balle, ni avec les mains, ni avec les pieds et se servir uniquement des coudes, des épaules et des hanches. 

DSCF0633

C'est dans les anneaux de pierre, des murs des terrains, que l'on devait passer une lourde balle en bois pour marquer un point, cela demandait beaucoup d'adresse. Ce jeu de pelote revêtait une dimension religieuse, car il était étroitement  lié aux rites de la fertilité : le terrain représente le ciel et la balle  le soleil.   Les perdants étaient décapités,  leurs  crânes étaient  exposés sur le Tzompantli.

Jeu de BalleLe Temple Nord  au fond du terrain du Jeu de Pelote.

Le Tzompantli : était un  mur de crânes, situé non loin du jeu de pelote, et qui est une plate-forme rectangulaire en pierre dont les côtés sont tapissés d’une frise continue de bas-relief figurant des crânes embrochés, de prisonniers ou de joueurs de pelote, décapités.  

cranes

Cette plate-forme était probablement un autel sur lesquels les Toltèques exhibaient, comme trophées, les têtes décapitées, qui étaient enfilées les unes à cotés des autres, sur de longues traverses de bois. Sympa comme jeu, vous ne trouvez pas !!! 

Chichen_Itza_Plan_ENPlan du site de chichen Itza. 

Naissance d'une civilisation : la première civilisation du Mexique fut celle des Olmèque. Après avoir culminé vers 1200 av. J.V., elle déclinera, pour disparaître totalement, aux premières années de notre ère. Fortement influencés par les Olmèques, les Mayas occupent le sud de l'actuel Mexique, le nord du Guatemala et du Belize, vers 2600 av. J.C. L'apogée de la civilisation Maya se situe entre 200 et 900 après J.C. Vers 1200 après J.C., la culture Maya du Yucatan fusionnera avec celle des Toltèques, pour disparaître complètement, avec l'arrivée des espagnols, en 1541. 

bande

Conclusion : Chichén Itzá avec sa multitude de monuments, aussi différents les uns que les autres, et sa pyramide El Castillo, une des merveilles du monde, nous ont beaucoup impressionnés. Un site à voir absolument, lorsque l'on se rend dans le Yucatan, au Mexique.

DSCN0947

Sans titre 2 

Suite : Visite d'une Cenote et d'un cimetière maya.