DSC_9503

Nous avons eu un véritable coup de coeur pour le petit village portuaire de Porto Santo Stefano, situé sur la presqu'île du Mont Argentario, en Toscane du sud. Formé d'un promontoire montagneux, et relié à la côte par trois tombolos (bandes de sable) le Mont Argentario tire son origine des mines d’argent exploitées par le passé. 

DSC_9499Porto Santo Stefano.

La première chose que nous apercevons est le chantier naval, où les charpentiers remettre à neuf de beaux yachts, de vrais bijoux authentiques. 

DSC_9504Porto Santo Stefano

Nous avons la chance d'arriver en fin d’'après-midi, pour assister au débarquement  des poissons frais.

DSC_9515

De nombreux bancs, face à la mer,  permettent de faire une pause, tout en profitant du golfe de l’Argentario.

DSC_9507

C'est au niveau du port de pêche, sur le parking en bordure de mer, que s'effectue les départs en ferry vers les îles des environs et notamment l'Isola del Giglio, (lieu de naufrage du Costa Concordia, paquebot de croisière, survenu le 13 janvier 2012).

costa concordia

 

Un long front de mer sert de lieu de balade, entre l'embarquement du ferry et la marina chic, avec ses yachts à l'autre extrémité.

DSC_9518Porto Santo Stefano.

DSC_9524

Le plus grand des deux ports du Mont Argentario, Santo Stefano affiche également une ambiance plus populaire que Porto Ercole.

DSC_9525

Les scooters pétaradent dans tous les sens, dévalant à toute vitesse les rues escarpées du centre-ville. Il faut à chaque instant redoubler d'attention !

DSC_9522

Santo Stefano s'organise en étages, juché sur la pente de la montagne, jusqu'à la mer. Les charmantes ruelles et les escaliers de la vieille ville, permettent d’atteindre la forteresse espagnole. 

DSC_9526Le fort de Porto Santo Stefano.

La montée n’est pas longue, mais très raide, à ne pas faire  pendant les heures les plus chaudes de la journée.

Porto-santo-stefano

Située en hauteur, la forteresse  a été construite pour contrôler le port au XVIIe siècle, pendant la domination espagnole. Le fort, en parfait état, abrite les expositions permanentes sous-marines. De ses terrasses, nous pouvons admirer un panorama extraordinaire ! 

forteresse espagnoleLe fort de Porto Santo Stefano.

Tombée amoureuse de cette région de toscane, depuis de nombreuses années, je conseille la visite de Porto Santo Stefano avec ses ruelles étroites, son petit port de pêche, ses maisons colorées, son ancien fort, reconverti en musée et enfin sa promenade le long de la mer. 

DSC_9502

La presqu'île de Monte Argentario est toute entière ceinturée d'une route panoramique, qui, après Porto Santo Stefano, offre une succession de paysages à couper le souffle, sur la mer Méditerranée, les côtes escarpées de l'île et les criques en contrebas. 

DSC_9492

Outre la beauté du paysage naturel, nous avons pu admirer les vestiges de plusieurs tours construites durant la période de Garnison espagnole. 

DSC_9496

Les pentes de Monte Argentario plongent dans la mer Méditerranée, formant un littoral découpé et rocheux, parsemé de petites criques : les cala. Cala Grande en est une des plus grandes, comme son nom l'indique. 

DSC_9494
Le sentier qui descend vers la crique nous amène à une petite plage de sable, dont l'eau est d'une transparence incroyable ! Nombreux sont les points de vue où l’on peut s’arrêter pour prendre des photos, des lieux que l’on oublie difficilement. 

DSC_9490

Nous revenons sur nos pas pour traverser la lagune d’Orbetello. Nous en profiterons pour nous balader, au soir, dans la ville colorée d'Orbetello

DSC_9533Route traversant la lagune pour rejoindre la ville d'Orbetello. 

Cette dernière se trouve au centre de la lagune du même nom, dans une position exceptionnelle ; elle est reliée au Mont Argentario grâce à une digue (voir photo ci-dessous).

OrbetelloOrbetello et sa lagune. 

La lagune est un paradis naturel, situé en pleine Maremme. Elle attire de nombreux visiteurs, ainsi que de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs. Un moulin à vent unique, appelé Molino Spagnolo, a été construit au dessus des eaux du lagon. 

DSC_9543Endroit près du moulin où nous avons dormi.

Il s'agit d'un ancien moulin à vent construit par les habitants de la ville de Sienne, qui fut ensuite restauré par les Espagnols. Ce moulin, comme les autres moulins qui ont été détruits, était utilisé par les habitants de la ville pour moudre les grains de blé.

DSC_9544

Son architecture cylindrique, typique et pleine de charme, peut toujours être admirée par les touristes, sur le barrage reliant Orbetello à Monte Argentario. Nous en profiterons pour faire une escale nocture dans cet endroit reposant et plein de charme !

DSC_9546

Quelle ne fut pas notre surprise, au petit matin, de voir défiler devant nous, une petite famille de 6 chiens, se baladant tranquillement !

DSC_9576Petite promenade matinale des 6 toutous.

Ce magnifique site est en grande partie revêtu de maquis méditerranéen, de pinède, de dunes de sable et est dominé par le mont Argentario, à 635 mètres d’altitude. 

DSC_9545

Trois fines bandes de sable entourent le refuge d’oiseaux d’Orbetello et relient la côte au promontoire de l’Argentario, un endroit enchanteur, offrant un cadre naturel exceptionnel.  

DSC_9571

Fondée par les Etrusques au 8ème siècle, Orbetello passa par beaucoup de mains, mais au cours du 16ème siècle, les Espagnols l'ont transformé en une base navale et ont construit beaucoup de beaux monuments et quartiers de la ville.  

DSC_9540Porte donnant accès au centre historique.

Les anciennes Murailles Cyclopiques et les édifices retrouvés, tous du VI siècle av. J.C., attestent l'existence d'un port très actif à l'époque romaine. Les découvertes des nécropoles d'Orbetello ont permis d'exhumer de riches trousseaux funéraires des aristocrates de l'époque.

DSC_9551

Se promener dans les rues est une excellente occasion d'apprécier la beauté et le charme incroyable de ce village, en Toscane du Sud. 

DSC_9567

En appréciant tous les aspects cachés, nous entrons en contact avec sa culture, ses traditions, sa gastronomie et son histoire.

DSC_9553

Dans le centre historique, sur la Piazza della Repubblica, nous trouvons la cathédrale Sainte Marie de l’Assomption, avec son magnifique dôme gothique, construite sur les ruines d’une temple étrusque. 

DSC_9565Cathédrale d'Orbetello.

Elle fut embellie, en 1375, en style gothique, sur commission des Orsini, une famille de nobles qui au XIV siècle occupèrent Orbetello.

DSC_9557

Les touristes qui aiment se plonger dans la nature trouveront leur bonheur ici. Il y a une immense réserve naturelle à proximité où l'on peut observer les oiseaux migrateurs rares, comme le héron blanc et le flamant rose, qui viennent s'y nicher.

DSC_9574

C'est vraiment un endroit, magnifique et unique, que je recommande, à visiter pendant des vacances en Toscane !

Suite : Tarquinia (ville étrusque)