DSC_0008

Nous poursuivons notre route en direction de Naples, et faisons une escale au joli village de pêcheurs de Misène, situé sur une presqu'île.

DSC_0015

Misène Se trouvant sur l'actuelle commune de Bacoli, Misène, (Miseno), est le site d'un ancien port militaire romain. Créé par Auguste, à la fin du 1er siècle av J.-C, il abrita la principale flotte impériale, la Classis Misenensis, chargée de défendre la Méditerranée occidentale.

DSC_0014Le petit port de Micènes.

Surplombant le site et s'avançant dans la mer se trouve le Cap Misène, au sommet duquel s'ouvre un beau  panorama sur les champs Phlégréens (sommets volcaniques). Ce qui explique l'activité sismique et volcanique incessante de la région.

DSC_0032Le Cap Misène.

Le lac de Misène, ancien cratère de volcan, relié, sous l’empereur Auguste, par un canal au port de Misène, servait de base à la flotte romaine.

Bacoli lac MisèneLac de Misène, ancien cratère de volcan..

DSC_0003Lac de Misène.

DSC_0004

Le village est dominé par le Mont Misène, au pied duquel aurait été enterré le héros du même nom, Misenus, compagnon d’Enée. Il mourut noyé et fut enterré ici, châtié par le dieu Triton, qu'il avait défié pour une joute musicale.

DSC_0007

Sur les pentes du promontoire de Misène, s’élevaient des villas somptueuses, parmi lesquelles celle où, en l’an 37, l’empereur Tibère périt étouffé.

DSC_0011

Différents points de vue s’offrent à nos yeux ébahis et révèlent les contours de la presqu'île, une vision généreuse de Misène, avec une clarté de l’eau délicieuse.

DSC_0012

Nous arrivons sur un petit promontoire, avec la très jolie vue-carte postale sur le petit port de pêche de Misène.

DSC_0009"Benvenuto dans le piccolo porto de Misène".

-Bacoli :

Juste après le village de Misène, au bout de la presqu'île, nous passons devant le charmant village de Bacoli. Un village, extrêmement pittoresque, situé, lui aussi, dans la baie de Naples. Avec ses maisons colorés, le linge qui sèche aux fenêtres et quelques habitants qui vaquent à leurs occupations, on se croirait au bord de la mer Égée. L’architecture y est pour beaucoup : les maisons, qui ont toutes une entrée voûtée, sur leur façade colorée, sont pratiquement collées les unes aux autres. 

DSC_0035

Les petites terrasses, les escaliers extérieurs, les arcs reliant les bâtisses par-dessus une ruelle, apportent leur touche typique à cette sorte de mini-labyrinthe, dans lequel on flâne avec bonheur. 

DSC_0035

On croise, au fil des rues, un enfant qui joue ou un chat assoupi… Nous admirons les façades colorées, couleur : safran, framboise et vert d’eau, d’autres décrépies par le temps, les balconnets ouvragés, les trattoria et les osteria authentiques... Les maisons accrochées à la falaise y sont biscornues, comme les rues.

DSC_0035

Des icônes de la Madone suspendues ça et là, des plages de sable noir, des orangers et des citronniers chargés de fruits ensoleillés, des vespas, des petits triporteurs, et des Fiat 500... tout pour nous mettre dans l'ambiance à l'italienne.

Fort de Bacoli : il a été construit sur une falaise, à 51 m d'altitude, est défendu naturellement par un précipice rocheux élevé, avec vue sur la mer, et à l'ouest par deux volcans appelés « fonds Bay ».

fort Bacoli

Avec un ajout de remparts, de fossés et un pont-levis, le château était pratiquement inexpugnable. Avec toutes les violations barbares subies par la Baie de Naples, dans son histoire, pas étonnant que Bacoli se soit pourvue d'une forteresse, contre les invasions..

fort de Bacoli2

Dominant l'ensemble du golfe de Naples, il permettait de contrôler toute la région, et a empêché l'approche des flottes ennemies, comme tout débarquement de troupes qui voulaient se rendre sur Naples.     

fort de Bacoli

La piscine Mirabilis : Située sur l'actuelle commune de Bacoli, non loin du site de Misène, la Piscine Mirabile, est une ancienne citerne d'époque romaine. Creusée dans le tuf à l'époque de l'empereur Auguste, elle était située à l'extrémité de l'aqueduc romain de Serino, dont elle recevait les eaux après un parcours d'une centaine de kilomètres depuis les Monts Picentini à l'Est de Naples.

Piscina Mirabile

La Piscina Mirabile est la plus grande citerne construite par les Romains, connue à ce jour : longue de 70 m, large de 25 m et haute de 15 m, elle offrait une capacité de 12 600 m3, soit l'équivalent de quatre piscines olympiques. Quarante-huit piliers, organisés en quatre rangées, délimitant cinq grandes travées en longueur et treize travées en largeur, soutenaient le plafond grâce à des voûtes en berceau.

Piscina Mirabile2

L’eau de la citerne était canalisée jusqu'à Misène, pour pourvoir aux besoins de la flotte impériale de la Classis Misenensis basée dans le port militaire, ainsi que pour alimenter plusieurs des nombreuses villas romaines, situées à Bacoli. Baignée d’un éclairage, qui joue avec les couleurs gris, vert et ocre de ses parois, aux effets remarquables, la piscine possède l’ambiance particulière d’une cathédrale souterraine.

piscina-mirabilis

 - Baïes :

En poursuivant la route du Golf de Naples, nous arrivons dans le village de Baïes (Baia). Situé à proximité de la base navale romaine de Misène, il fait face à la baie de Pouzzoles. Le village est constitué d'un d'ensemble de villégiatures, étagées sur la pente intérieure d'un ancien cratère, en partie submergé par la mer. Baïes doit son succès à la douceur de son climat et à la présence de sources thermales engendrées par le volcanisme actif des Champs Phlégréens. Ces sources chaudes, sulfureuses ou salines, sont vantées comme les plus curatives et les plus abondantes d'Italie.

Lchâteau aragonais de Baiaa été construit sur l'ancienne villa de Jules Cesar, dans un endroit stratégique, pour la protection de l'ensemble du golfe de Naples.

chateau aragonais de Baia

Construit au-dessus du vide, créé par les volcans, connus comme « baie de fonds », le château a été pendant des années une forteresse absolument inattaquable.   

DSC_0006

Le Temple de Vénus, qui faisait partie des thermes,  se dresse sur le quai du port de Baia. 

DSC_0024

Il est composé d'une salle octogonale, à l'extérieur, circulaire à l'intérieur. Il était doté d'une coupole de 26 m de diamètre, qui repose sur un mur de 2.9 m d'épaisseur. 

DSC_0022

C'est l'un des trois temples, monumentaux, caractéristiques de la région de Baia.

DSC_0021

Le temple de Diane : Un peu plus loin une immense coupole en ruine, de 29 m de diamètre, attire notre attention, c'est l'ancien temple de Diane, malheureusement à moitié envahie par des lianes.

temple de Diane à Baia

Ce que les dieux donnent, ils peuvent aussi le reprendre ! Pendant des siècles, les riches Romains sont venus s'adonner à la dolce vita à Baia, jusqu'à ce qu'en 300, la mer submerge leurs luxueuses villas. Même le palais que l'empereur Claude (41-54) s'était fait construire dans la baie sombra. Ce palais submergé constitue aujourd'hui la principale attraction d'un parc archéologique de 80 000 mètres carrés, qui s'étend sous les eaux de la baie. 

parc archéologique de Baia

C'est un véritable Pompéi sous-marin et un endroit unique au monde ! L’on peut y observer les restes : des thermes public, de la ville à vestible, avec les restes des villas patriciennes, dont la villa de Pison, entourée de colonnades qui protégeaient les jardins, le tracé des routes et des statues. D'une beauté particulière sont les sols en mosaïque des villas, datant du premier siècle après JC. Des visites guidées à bord d'un bateau, sont organisées, pour découvrir les trésors et les secrets de cette Atlantide romaine. 

parc archéologique de Baia2

carte2

Suite : Golf de Naples (2)