DSC_1455

Nous poursuivons notre déambulation dans les rues de Sienne, qui nous réservent encore de nombreuses surprises. Même si ce n'est pas la 1ère fois que nous y mettons les pieds (la 3ème), la ville nous fait toujours autant rêver, un vrai ravissement ! 

Sienne

Si Florence est une cité imposante, opulente, Sienne, par contre, est une ville plus discrète, plus secrète et pleine de charmes !

DSC_1485Palace rencontré au détour d'une ruelle, avec son petit patio intérieur.

Nous nous dirigeons, ensuite, en plein coeur de la ville, vers la Piazza del Campo, encore pratiquement déserte.  Lorsqu’au détour d’une rue, on aperçoit sa très haute tour, l’émerveillement commence, la place s'ouvre devant nous.

DSC_1482

Ce matin-là, je profite que le soleil illumine les façades, et du peu d’affluence, pour admirer les beaux palaces, et faire quelques photos, avant qu'elle ne soit envahie par la foule.

DSC_1458

 Elle ne ressemble à aucune autre. A deux pas de la Cathédrale (Duomo), nous prenons, un moment, pour vous imprégner de la grandeur de cette place (au sens large du terme).

DSC_1470

Célèbre grâce à sa forme incurvée de coquille saint Jacques, et ses pavés anciens, c’est le cœur de la cité siennoise. Touristes, habitants, étudiants, commerçants, artistes... tout le monde cohabite dans une superbe ambiance d'insouciance, où le temps semble s'être arrêté ! 

DSC_1660

C’est à chaque fois, avec la même émotion,  que nous pénétrons dans ce décor magique, qui ressemble à un immense amphithéâtre (une arène gigantesque). DSC_1459

La place est bordée de palaces : ocre, rose, blanc et terre de Sienne, bien sûr, de restaurants et de boutiques de souvenirs. On prend grand plaisir à déambuler sur cette place qui nous transporte, facilement, aux temps des chevaliers !

DSC_1479

C’est une des plus belles places d'Italie, que nous pouvons contempler, en nous postant à hauteur de ses différents escaliers d’accès. 

DSC_1661

Hormis le Palazzo Comunale, on peut admirer aussi la Cappella di Piazza, le Palazzo Petroni, le Palazzo Saracini...

DSC_1665

…ainsi que le campanile, appelé Torre del Mangia (1325). Cette immense tour, majestueuse, entièrement en brique, est haute de de 102 m.

DSC_1461

Il est possible de monter au sommet de la tour, en empruntant l’escalier exigu, d’environ quatre-cent marches. De là-haut, on jouit d’une vue superbe sur la Piazza del Campo. 

DSC_1467

Le ciel est bleu, et empli de centaines d'hirondelles, je crois en avoir rarement vu autant !

DSC_1462

Au pied, nous trouvons une loggia en marbre blanc : la Capella di Piazza (la chapelle de la place).

DSC_1471

Elle fut érigée, en 1352, en offrande à la Vierge Marie, faite par les Siennois reconnaissants d’avoir survécu à la peste noire.

DSC_1466

Nous en profiterons, au midi,  pour casser la croûte et boire un verre de "Spritz", l'apéro national, dans l'un des nombreux resto-terrasses situés tout autour, tout en profitant du spectacle de la ville animée.

DSC_1667

Sur la place, nous restons, quelques temps aussi, à admirer la  «Fonte Gaia». Cette célèbre fontaine, de marbre, a été réalisée par le sculpteur Jacopo della Quercia, entre 1409 et 1419.

DSC_1472

Elle doit son nom à la joie manifestée par les Siennois le jour de son inauguration.

DSC_1473

C’est la fontaine la plus élevée de la ville et sans doute la plus importante, que ce soit par son immense valeur artistique ou bien par son emplacement priviliégié, sur la  Piazza del Campo.

DSC_1474

Elle fut conçue comme une grande piscine rectangulaire, entourée de sculptures en bas-relief, sur trois côtés. 

DSC_1475Détails des sculptures de la fontaine de la Piazza del Campo.

Sienne ne disposant pas de sources d'eau naturelles, on construisit, autour de la ville, des aqueducs et on développa de complexes systèmes d'irrigation. 

DSC_1525

Nombreuses sont les belles fontaines, que l’on nous admirerons au détour des ruelles. 

DSC_1530

Outre sa beauté architecturale, la Piazza del Campo tire sa renommée du Palio, l’ancestrale course de chevaux qui s’y déroule deux fois par an. Ce jour-là, la sublime piazza del Campo se transforme en un hippodrome atypique, où afflue une foule de curieux.

DSC_1476

Le 2 juillet et le 16 août, des courses de chevaux, qu’on appelle le Palio, ont lieu sur la Piazza del Campo. Cette course remontant au XVIIe s., se déroule sur trois tours du Campo, entre les 10 cavaliers, (sans selle), sélectionnés parmi les 17 quartiers de la ville.

DSC_1544Affiche du Palio.

Lors de notre précédent séjour à Sienne, il y a 5 ans, sans le vouloir nous sommes tombés un jour du palio, (le 16 août). La ville vibre au rythme du Palio et des fêtes traditionnelles, depuis le Moyen Age. Nous ne savions pas encore où nous allions mettre les pieds.  

palio-de-sienne

Nous n’avons pas voulu assister, à cette course de chevaux, car trop de monde, ce jour-là ! Il paraît que c'est très impressionnant de voir cette course de chevaux, très dangereuse, où seuls quelques-uns terminent. Par contre, nous avons assisté à la magnifique parade qui défilait, dans les rues. Nous avions beaucoup de mal à nous déplacer, avec la foule qui  était présente partout !

palio-de-sienne4

Nous sommes restés, ce jour là, un peu sur notre fin, sans avoir pu visiter de monuments, (tout était fermé, pour l'occasion de ce spectacle, hors du commun). 

palio-de-sienne2

La course est précédée d’animations festives, ainsi que d’une grande parade, appelée  cortège historique. Des porte-drapeaux, défilent, en costumes médiévaux, aux couleurs du quartier. Ce déploiement de beauté repose sur des mois, des années d'entraînement : au maniement des tambours, des clarines, au lancer de drapeau… 

palio-de-sienne3

Cette grande parade  attire des milliers de spectateurs, du monde entier, qui remplissent entièrement l'immense place del Campo,  le jour du Palio (impressionnant !). Les 2 photos, suivantes, proviennent du site Internet, du journal “Le Figaro”. Elles nous permettent, toutefois, de constater l’immense popularité de la course auprès des Siennois, et des touristes. 

Palio

 Lors de la course effrénée, la compétition est assez violente, chaque concurrent montant à cru peut frapper avec sa cravache les autres cavaliers et chevaux. Pendant plusieurs minutes,  la clameur monte, enfle, des pans entiers de foule vibrent aux écarts de leur cheval, hurlent à la chute du jockey de l'équipe adverse, prient leur saint patron et la Madone de Sienne d'accorder la victoire tant espérée. Le vainqueur est le 1er cheval qui termine la course avec ses ornements de têtes intacts. Le vainqueur reçoit un drapeau en soie peinte, appelé palio.

Palio1

Ville médiévale par excellence, Sienne est magique et son coeur bat sur la Piazza del Campo. 

DSC_1483

L'entourage de toutes les rues qui l'entourent, reste chargé de mystères et d'histoires. 

DSC_1444

DSC_1542

On s’est juste baladé, au gré de nos envies, dans les ruelles aux nombreuses arcades. 

Sienne2

Il faut s'arrêter et profiter de tous les beaux monuments, des maisons anciennes, des palaces du Moyen Age, des petites boutiques de souvenirs, des artisans..., car à Sienne, on peut prendre son temps, on n’est pas bousculé. 

 

DSC_1445

 

DSC_1532

 

DSC_1657Boutique de céramiques peintes à la main.

 

DSC_1658Belle porte cloutée.

 

Nous nous laissons séduire, en cours de route, par une gelateria, (glacier), dans les environs. Les glaces, artisanales, italiennes sont si bonnes, qu'il est difficile d'y résister ! 

DSC_1662

 Nous passons, ensuite,  sous le porche du Palazzo Chigi, où nous accueille la statue du pape Jules III.

DSC_1543

DSC_1545

Il héberge, aujourd’hui, une académie musicale.

DSC_1561

Dans la cour, un élégant puits porte la jolie devise de la famille Chigi : "Micat in vertice" , qui signifie : "je brille au firmament"...

DSC_1546

DSC_1554

Dans la loge on peut admirer de belles fresques, qui recouvrent le plafond.

DSC_1550

DSC_1549

Après une journée pleine d’émotion et des souvenirs pleins la tête, nous regagnons notre camping-car, en reprenant la navette du bus. Nous quittons Sienne, notre coup de coeur, non sans quelques regrets, en espérant y revenir très bientôt ! 

bus

Pour conclure, je dirais que Sienne est une ville magique et secrète, que l'on découvre au détour des ruelles. Son histoire est tout aussi passionnante et son centre-ville, plein de charme, tout en arborant aussi fièrement quelques bâtiments de tailles et de détails exceptionnels. C'est la perle de la Toscane au même titre que Florence.

Suite : Pise