DSC_5194

Nous poursuivons notre route en direction de la Sierra de Monserrat, symbole de la culture catalane, avec ses pics impressionnants. Sur la route, nous ferons escale au  monastère fortifié de Poblet. Ce plus grand monastère Cistercien d'Europe, est une résidence royale, fortifiée. Situé à 40km de Tarragone (Catalogne), il impressionne par sa majestueuse sévérité.

DSC_5203;

Cette abbaye cistercienne, abrite le panthéon des rois de Catalogne et d'Aragon. En arrivant, nous sommes, en contemplation, devant la grandeur du monument, incroyable, et surtout par sa magnifique tour-lanterne octogonale, (véritable dentelle d'architecture).

DSC_5269La tour lanterne.

 L'ensemble présente : 3 enceintes

Une 1ère enceinte  abrite la chapelle Sant Jordi, (ou St Georges).  Elle se trouve à droite des dépendances agricoles. Malgré sa taille réduite, cette chapelle est  l'un des bâtiments les plus beaux du monastère. 

DSC_5198

 - Une 2ème enceinte : C'est en contournant le mur extérieur que nous découvrons la porte fortifiée de la 2ème enceinte, avec son classique système de défense.

DSC_5208;

Aujourd'hui, elle  héberge la billetterie et le magasin de souvenirs. C'est de la deuxième enceinte que la Plaça Major offre la meilleure vision de Poblet.

DSC_5202

- Une 3ème enceinte nous permet d'atteindre le cloître, la salle capitulaire ou encore l'église. Nous sommes en admiration devant l'imposante fortification du bâtiment monastique. 

DSC_5202

 Cette façade, pleine de charme, a inspiré de nombreux artistes. 

DSC_5209

L'extérieur représentait la rigueur militaire, l'intérieur aspire plutôt à la méditation et à la plénitude...  Selon la règle de Saint Benoît, tout ce dont les moines avaient besoin, étaient présents : l'eau, un moulin, un jardin et des ateliers pour les artisans.


Le cloître : Nous commençons notre visite par le grand cloitre construit, en Roman et gothique, à la fin du 12èmesiècle. Il est particulièrement vaste : quarante mètres de longueur sur trente-cinq de largeur.

DSC_5231

Les sculptures des chapiteaux gothiques sont très sobres. 

DSC_5236

On y voit de nombreux motifs végétaux. Les arcs des galeries sont surmontés de rosaces.

DSC_5232

Les jeux d'ombres et de lumière, se reflétant sur les nombreux tombeaux (dons de généreux donateurs), posés sur les murs de ces allées, incitent au recueillement.

DSC_5217;

Un grand lavatorium (ou « lavabo ») est à la disposition des moines, qui doivent se laver les mains, avant d'entrer dans le refectoire.

DSC_5221;

DSC_5222;

Le bruit de l'eau retombant de la fontaine est apaisant et apporte une douce mélodie.

DSC_5223;Lavatorium ("lavabo")

Le réfectoire : C’est une grande salle rectangulaire d'une grande sobriété architecturale soutenue par 3 arcs et des croisés d'ogive. Au fond, une chair devait accueillir un moine lecteur.

DSC_5233 réfectoire

La cuisine  : communique avec le réfectoire avec des trous percés dans le mur pour passer les aliments.

IMG_1367

La salle capitulaire  :  C'est un chef d'œuvre  où l'art roman et gothique se mélange harmonieusement. On peut voir à même le sol les pierres tombales de certains moines.

DSC_5216;

Les tombes quittent l'abbaye en 1835, pendant la période du désamortissement, pour la réintégrer en 1952.

DSC_5245;

Le dortoir : Sa grandeur est surprenante, plus de 87 m de long, mais toujours sans cheminée. On s'imagine mal comment ils pouvaient passer tout un hiver dans ce haut et grand bâtiment austère.   

DSC_5261 dortoire
L'église : ce lieu de prière, est grandiose et d'une grande pureté, (elle date de 1166).

IMG_1355

Nous contemplons, les nombreuses tombes de personnages célèbres.

DSC_5255;Tombes.

Plusieurs rois d'Aragon sont enterrés à l'abbaye de Poblet, dans le Panthéon royal, comme : le roi Alphonse V d'Aragon. 

DSC_5259

Elle renferme de véritables trésors : panthéon royal, retable, chapelles ...  

DSC_5256

Histoire : Le monastère est fondé à l'initiative du comte Raimond-Bérenger IV de Barcelone, qui donne en 1151 aux moines cisterciens de Fontfroide une terre, tout juste reconquise sur l'occupant arabe, sur laquelle ils vont bâtir leur abbaye. Au milieu du 14ème siècle, Pierre III, le cérémonieux, fait du monastère le Panthéon Royal, de la dynastie (grâces aux donations des rois et des nobles).

DSC_5272;

Le 16ème siècle, annonce le déclin du monastère. En 1835, une loi est votée autorisant la vente des biens ecclésiastiques. Pendant la fermeture, le monastère et en particulier les tombes royales sont endommagées et profanées. Les terres sont vendues aux enchères et la dégradation transforme l'abbaye en ruine jusqu'en vers 1921.

DSC_5273;

À partir de cette date, on prend conscience de la valeur du patrimoine de Poblet. L'abbaye devient Monument historique. Une restauration commence à partir de 1930. En 1940, une communauté cistercienne s'installe à nouveau dans les bâtiments.

DSC_5276

En 1991, l'Unesco l'inscrit au "Patrimoine Mondial de l'Humanité". De nos jours, la communauté monastique de Poblet compte trente moines. Si vous passez par-là venez visiter ce lieu unique et extraordinaire,  vous ne  regretterez pas le détour. 

DSC_5199

Connaissez vous le monastère de Poblet, en Catalogne, très bien conservé ? Il mérite un arrêt pour découvrir ses enceintes et son magnifique cloître, entre autres. Merci d'avance pour vos commentaires, et à bientôt pour la suite de notre road-trip en Espagne du Nord.

Suite : la Sierra de Montserrat.