IMPRUNETA :

A Impruneta on trouve une très belle place, qui est le centre vivant du village, abritant des commerces. La place, qui accueille les foires, est entourrée d'arcades et de beau bâtiments.

Impruneta
La Basilique de Santa Maria de Impruneta, sur la même place, est célèbre pour abriter un Madonne miraculeuse, qui attira les pèlerins. Elle possède un portique Renaissance qui ouvre ses cinq arcs sur la grande place centrale. Le campanile date de l’époque romane (13° s.).

DSC_6256

Impruneta est réputé depuis des siècles pour  le travail de la terre cuite. Impruneta, (depuis 1098) a développé une importante fabrication de terres cuites. Cela peut se comprendre aisément, dans une région qui avait un fort besoin de jarres à huile. Les poteries sont devenues célèbres, grâce aux propriétés particulières de la terre et à la fabrication manuelle.DSC_6258

L’argile, extraite du sol d’impruneta dans un rayon de 200km seulement, possède une composition particulière, notamment des oxydes de fer et des sels de carbonates de calcium, ce qui rend les poteries d’Impruneta non sujettes au gel. certaines de ces poteries, souvent faites à la main, peuvent atteindre des prix élevés, qualité oblige.

DSC_6268

 

CHARTREUSE DE GALLUZZO :

Après avoir contourné Florence, que nous connaissions déjà pour y avoir été à plusieurs reprises, nous décidons d’aller voir la chartreuse de Galluzzo.

DSC_6278Cette imposante chartreuse, située à 7 km au sud de Florence, sur le mont Acuto.

DSC_6280

Elle fut fondée au XIVe s.  par Niccolò Acciaioli, membre d'une riche famille de banquiers florentins, et grand sénéchal du royaume de Naples.

DSC_6285

Elle respecte les principes édictés en 1084 par saint Bruno en Chartreuse,  c'est à dire située loin de la ville, dans un lieu devant resté solitaire et silencieux, où douze moines y vivaient en ermites, plus quelques frères convers pour effectuer les travaux.

Chartreuse cloître

Les moines étaient hébergés dans des cellules, (12), constituées de trois pièces, d'un jardin et d'un promenoir privés, accessibles par le haut-cloître des morts. Après les suppressions des ordres religieux de 1810 à 1866, la chartreuse fut désertée par les moines.

Chartreuse église

Le couvent a été restitué en 1958 aux moines cisterciens de saint Benoit, qui ont rendu accessible le vaste complexe architectural au public. Actuellement sept moines y vivent. DSC_6284

Vue de la Chartreuse sur les collines florentines.

 

FIESOLE :

Fiesole est un petit village pittoresque à 7 km de Florence et à environ 300 mètres d’altitude. La route qui, de Florene, grimpe en lacets parmi les oliveraies, le somptueux jardins et les enfilades de cyprès jusqu'à ce nid d'aigle, offre un paysage incomparable que l'on entrevoit dans maints tableaux de la Renaissance italienne. De belles villas jalonnent ce bourg, ancienne cité étrusque puis romaine. 

DSC_6321

Moins connue que sa grande sœur Florence, c’est une superbe ville à découvrir en Toscane. 

DSC_6312

 

Le Duomo S.Romolo est un édifice roman du 11° s. agrandi au 13°. L'intérieur abrite dans sa crypte des chapiteaux antiques.

1

En lui rendant une petite visite, on a la garantie d’une nature généreuse et l’un des plus beaux panoramas sur Florence. Nous n’avons pas manqué de nous placer sur ses hauteurs pour vivre cet enchantement !

DSC_6331

DSC_6331

Il est triste de se rappeler qu’en 1125 Fiesole représentait une telle concurrence à Florence, que les Florentins décidèrent de l’attaquer et de la raser !

DSC_6323
Mais heureusement elle fut seulement conquise et soumise au pouvoir de la capitale qui y fit construire des murs de protection.

DSC_6328

Elle garde également des traces de l’Antiquité avec son amphithéâtre, aujourd’hui utilisé pour les concerts et les pièces de théâtre.

DSC_6318

Situé dans un cadre de collines plantées de cyprès, elle rassemble les vestiges de plusieurs constructions étrusques et romaines : un amphithéatre romain du 1er siècle av. J.C., avec ses 23 gradins adossés au flanc de la colline ; un temple étrusque de la fin du 4° s. av. J.C. et les vestiges de thermes bâtis par les Romains au 1er s. de notre ère.

Sur le versant nord de Fiesole on aperçoit les douces collines de l’arrière-pays, loin des fastes de Florence et de la foule de touristes… 

 

 

PRATO :

DSC_6402

Arrivés en début de soirée sur Prato, nous avons beaucoup de mal à trouver une place, proche du centre historique, pour notre camping car. Nous devrons donc pas mal marcher pour y arriver.

DSC_6394Située à environ 20 km au nord de Florence, la ville de Prato concentre quelques beaux monuments ceints des remparts de la période médiévale : le château de l'empereur (castello dell’Imperatore (XIII° s),  la place de la mairie avec le Palais Pretorio et enfin la cathédrale (ou Duomo), sur la place principale.

DSC_6401

DSC_6397

DSC_6398

Duomo

Elle a été construite aux 12ème et 13ème siècles avec plusieurs adjonctions postérieures. La large place qui s’ouvre devant la cathédrale permet d’avoir un très belle vue sur la façade de marbre vert et pierre blanche et d’apprécier un élément architectural très original : une chaire circulaire extérieure surmonté d’un auvent, œuvre de Michelozzo (15ème).

DSC_6400

C'est une ville qui vit essentiellement de ses activités de production du textile et de son commerce. Prato était d'ailleurs une des plus grandes plaques tournantes du textile en Italie à cette époque. Aujourd'hui encore, il y a des milliers d'ateliers qui continuent cette tradition mais tout est désormais contrôlé par une communauté chinoise, la plus importante du pays. 

DSC_6413

Palais Pretorio, place de la mairie.

 

DSC_6412

 

Place du Duomo.

DSC_6424

Chateau de l'Empereur.

SUITE : ETAPE 10 : PISTOIA/BARGA